M. l’Echevin,

Récemment un dossier polémique d’aménagement semi-dense entre les rues du Géron et de la Seiche est arrivé dans l’actualité. Sur ce cas spécifique vous avez donné des éléments de réponse lors du dernier conseil communal, ce dont je vous remercie.

Pour faire bref nous pensons qu’il faudrait mettre en chantier une véritable étude d’urbanisation sur la zone des Tawes et du Thier-à-Liège. La zone est actuellement inscrite toute entière en “zone rouge” au plan de secteur, c’est-à-dire intégralement bâtissable, mais de nombreuses contraintes exigent je pense qu’on s’y penche plus précisément : ZACC du terril Batterie, évacuation des eaux des multiples coteaux versants, circulations à anticiper pour le transport en commun… Sachant que la dernière opération immobilière sur le Boulevard Hector Denis fut un gros raté, un travail de ce genre me semble nécessaire.

La politique consiste à faire des choix, et avant que les faits ne nous les imposent, autant choisir des solutions qui préservent la qualité de vie, densifient les noyaux existants et valorisent les espaces verts d’intérêt biologique.

Mes questions sont donc les suivantes :

  • Le collège et les services administratifs concernés seraient-ils d’accord de plancher sur un véritable plan d’urbanisation et d’aménagement pour ces quartiers ?
  • Dans l’affirmative, une véritable dynamique de participation serait-elle de mise ?
  • Plus factuellement, le cas de la ZACC Batterie a-t-il déjà été évoqué, en termes d’aménagement du territoire, pour le présent ou le futur ?

Merci d’avance pour vos réponses.

Quentin le Bussy et Elena Chane-Alune pour le groupe Vert Ardent

Interpellation pour le Conseil communal du 21/10/2019

 

Facebooktwitter