Á l’initiative de Vert Ardent, de la Régionale et de la Locale de Liège d’Ecolo, et de la Régionale de Liège du Mouvement Demain, une pétition intitulée : “Non à une nouvelle autoroute. Oui aux transports en commun et au vélo.” a recueilli plus de 2600 signatures. Cette pétition réclamait, entre autres, de “donner une absolue priorité au financement des réelles solutions d’avenir que sont les transports en commun, le vélo et la marche“.

Vert Ardent se félicite de l’annonce faite la semaine dernière du non financement de l’autoroute Cerexhe-Heuseux-Beaufays par la Sofico dans son plan d’investissement 2019-2024. Le projet est aujourd’hui mis au frigo pour raisons budgétaires. Il convient désormais de l’enterrer définitivement par choix politique.

Les responsables politiques de formations ayant longtemps soutenu avec force ce projet (comme le CDH, et même certains au PS) commencent à admettre qu’il n’est pas prioritaire, voir carrément non souhaitable. Malheureusement, la priorité donnée à la route et la bétonnisation reste bien vivante. En témoigne en Région liégeoise l’élargissement (à 4 bandes) du contournement nord E40-A3 qui vient de débuter.

L’heure est venue de changer de logique. L’abandon du projet CHB constituait la première demande exprimée par les citoyens lors de l’enquête publique sur le Plan Urbain de Mobilité, demande relayée par vert Ardent. La population est prête pour changer ses modes de déplacement pour autant que des alternatives lui soient offertes. Là est la priorité des prochaines années.

Nous formulons aujourd’hui deux demandes aux autorités régionales :

  • Acter politiquement l’abandon du projet CHB et supprimer la zone de réservation au plan de secteur tout en veillant à préserver les espaces verts. Celle-ci demeure en effet une véritable épée de Damoclès pour les habitants de la large zone concernée à l’Est de Liège.
  • Travailler sans plus attendre à un plan d’investissement pour le bassin liégeois (le principal bassin de vie en Wallonie) afin de matérialiser les solutions de mobilité plus soutenables contenues dans le PUM, dont en particulier, le Réseau Express Liégeois, les lignes de Bus à Haut Niveau de Service, et les couloirs vélo.
Facebooktwitter