Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Echevins,

La foire d’octobre de Liège s’apprête à battre son plein et drainera, comme chaque année, de nombreux visiteurs parfois venus de loin.

Cela engendre de nombreux problèmes de mobilité et de stationnement dans les quartiers avoisinants : embouteillages sur les quais et boulevard d’Avroy, suppression du stationnement sur le terreplein augmentant encore le stationnement dans les rues alentour privant les riverains de places, stationnement sauvage entravant la circulation des piétons et cyclistes et/ou détruisant les plantations, suppression de la pseudo piste cyclable du boulevard d’Avroy…

Les enjeux sont d’autant plus élevés cette année, la ville étant déjà fortement à l’arrêt.

Il nous semble que la Ville a un rôle proactif à jouer en la matière :

  • mise en place de parkings relais avec navettes comme c’est le cas pendant d’autre événements comme le marché de Noël ;
  • promotion des navettes fluviales et leur prolongation jusqu’à la fin de la foire ;
  • négociation d’un partenariat avec la SNCB pour lancer un billet « excursion foire de Liège» ;
  • définition et le fléchage d’un itinéraire cyclable provisoire.

Ces demandes ne sont pas neuves :  nous pensons que des solutions structurelles sont nécessaires pour cet événement. Venir à la foire, comme vivre à côté de la foire, doit autant être un plaisir que de manger des lacquemants et/ou des croustillons.

Notre question est donc la suivante :

  • Ces propositions seront-elles mises en place cette année ?

Nous vous remercions d’avance pour vos réponses,

Caroline Saal, cheffe de groupe Vert Ardent et Elena Chane-Alune, conseillère communale.

Liège, le 3 octobre 2019.

 

Facebooktwitter