M. le Bourgmestre,

Il y a plusieurs mois de grands travaux ont été entrepris dans le quartier de la Bonne femme, visant à fluidifier et sécuriser le trafic de et vers le Longdoz (rue Grétry), Grivegnée (rues Haute-Wez et Billy) et Amercoeur (rue du Beau Mur).

Lors de la précédente législature j’avais attiré votre attention sur la dangerosité du “tourne-à-gauche” à hauteur de la Rue des Pipiers, sans entraîner d’autre réponse qu’une dénégation polie et sommairement argumentée. Ces aménagements longtemps attendus ont néanmoins plutôt porté leurs fruits, ce qui est heureux tant pour les riverains de toujours que pour les nouveaux usagers et notamment les écoliers et parents de l’École Fondamentale Communale du Beau-Mur.

Á la grande surprise des habitants et usagers, il vient de se produire une modification du dispositif pourtant réétudié récemment… avec une interdiction de stationner entraînant la suppression de places de parking pourtant déjà rares.

Quel est le sens de cette nouvelle interdiction ? Elle ne semble en tout cas pas de nature à éviter les carambolages s’étant déjà produits sur place… car des véhicules arrivant à trop grande vitesse, s’ils n’emboutiraient plus les voitures stationnés, finiraient néanmoins irrémédiablement dans la façade d’un des bâtiments concernés, entre le 172 et le 176 de la rue Haute-Wez.

Question écrite de Laura Goffart et Quentin le Bussy pour Vert Ardent

 

Facebooktwitter