Les échos du terrain sont innombrables et surtout concordants : dans la mobilité liégeoise les usagers dits “faibles” étaient largement ignorés, il sont désormais en danger. Ce qui était hier un constat amer est aujourd’hui une pratique devenue très largement dangereuse.

C’est le résultat :

  • d’investissements passés et présents ratés ;
  • de la congestion automobile résultat d’une politique du “tout à la voiture” ;
  • des travaux en cours en Ville.

Se faisant l’écho de groupes de citoyens catastrophés, de riverains éberlués, d’associations cyclistes ou de constats factuels issus des nombreux piétons et personnes à mobilité réduite, Vert Ardent à introduit pas moins de six questions liées à la mobilité ET la sécurité des PMR, piétons et cyclistes. Notre intervention et notre avertissement au Collège communal sont catégoriques parce que l’enjeu est important : les situations de mise en danger sont quotidiennes et très graves pour certaines.

Voici les questions écrites envoyées :

1/ Pourquoi les aménagements vélos récent à Ste Walburge récemment terminés ont-ils DÉGRADÉ la sécurité des cyclistes (et notamment du ramassage scolaire du vendredi), comme auparavant à d’autres endroits de Liège (Amercoeur, Haut-Pré…).

Déception concernant les aménagements cyclistes à Ste Walburge

2/ Pourquoi la Commission Consultative vélo n’a-t-elle plus été réunie depuis plus de 18 mois alors que la nouvelle majorité est en place depuis plus d’un an ?

La Commission Consultative Vélo de Liège est au point mort

3/ Comment augmenter significativement la sécurité des PMR, piétons et vélos aux abords des chantiers actuellement en cours ?

La sécurité des usagers faibles dans les zones de travaux

4/ Comment venir en aide au Point Vélo de Liège à ce jour submergé de demandes vu le changement de mode de déplacement en cours actuellement ?

Succès du vélo et engorgement du “Point Vélo” aux Guillemins

5/ Suggestion d’augmenter très significativement le nombre de panneaux B22-B23 pour fluidifier/sécuriser la circulation générale et en particulier celle des cyclistes.

Interrogation concernant le nombre et le placement des signaux routiers B22 et B23

6/ Concernant la nature, le nombre, les causes et résultats d’accidents concernant PMR, piétons et cyclistes, quels sont les résultats et statistiques disponibles à Liège et quelle est la situation dans des Villes comparables si nous disposons de ces données ?

La sécurité des cyclistes : un nouveau défi pour la Police de Liège

Nous précisons que chaque situation décrite est actuelle, factuellement documentée et vérifiable in situ au moyen d’images vidéo comme photos.

Vert Ardent demande une réaction rapide sur le court terme et efficace sur le long terme : la mobilité douce et la sécurité des usagers méritent bien ça !

Contacts presse :

Elena Chane-Alune (+32 (0)496 12 64 64)
Véronique Dembour (+32 (0)475 87 60 94)
Quentin le Bussy (+32 (0)486 35 21 29)

Communiqué de presse du 20 novembre 2019

Facebooktwitter